Les alentours et activités

Les alentours

Cefalù – située sur la côte nord de la Sicile, à environ 70 km de Palerme, au pied d’un promontoire rocheux – est l’une des stations balnéaires les plus importantes de la région. Malgré sa petite taille, chaque année Cefalù attire des touristes du monde entier qui, pendant l’été, animent les places et les rues de la ville. Cefalù, qui fait partie du Parc des Madonie, a été couronnée comme l’un des plus beaux « borghi d’Italia », à savoir l’un des plus beaux villages d’Italie, se distinguant aussi bien d’un point de vue artistique, historique et culturel que pour l’harmonie du tissu urbain, des conditions de vie et des services aux citoyens.

Du 2 au 6 août on fête le Santissimo Salvatore, protecteur de la ville qui donne son nom à la Cathédrale. Pendant l’après-midi du dernier jour de fête a lieu la compétition dite Antinna a mari ou ‘Ntinna a mari. Au cours de cette compétition, de jeunes et de vieux pêcheurs essayent d’attraper un drapeau coloré accroché au sommet d’un très long tronc couvert de savon qui est fixé au quai et qui surplombe horizontalement la mer.

À ne pas rater

La Cathédrale

La Cathédrale a été bâtie par les Normands qui ont occupé la Sicile entre le XIe et le XIIIe siècle. Les Normands ont créé un style unique, à savoir l’architecture arabo-normande, où la tradition islamique et les influences byzantines se mêlent.

Le roi de Sicile Roger II a fait ériger la cathédrale de Cefalù pour tenir une promesse qu’il avait faite au Sauveur Jésus-Christ. Coincé dans la mer à cause d’une tempête, il avait en effet promis de construire une église là où il serait sauvé.

Lavatoio medievale

Le lavoir médiévale a été reconstruit au XVIe siècle dans un lieu différent d’où il était à l’origine. Il a été restauré à la fin du XXe siècle. Il est situé au fond d’un escalier en pierre de lave et il est composé de 22 bouches en fonte.

Théâtre municipal “Salvatore Cicero”

Le Théâtre municipal “Salvatore Cicero” a récemment été restauré. On a tourné ici des scènes du film Nuovo Cinema Paradiso et à l’intérieur du théâtre on conserve la caméra qui a servi dans ces scènes. Au plafond un tableau de Rosario Spagnolo (fin XIXe).